Insuffisance rénale à Bangui : bilan de quatre années d’activité au Laboratoire du Centre Hospitalier Universitaire Communautaire

Auteurs

  • Christian M. Pamatika Service de Surveillance Intégrée de maladies, Centre National Hospitalier Universitaire de Bangui, République Centrafricaine.
  • Victoire Oboylamba Département de Biotechnologie, Institut Supérieur des Sciences et de Management (ISM-Africa), Bangui, République Centrafricaine.
  • Nestor Ngaba Service de Laboratoire du Centre Hospitalier Universitaire Communautaire de Bangui, République Centrafricaine.
  • Gervais Nembi Service de Laboratoire du Centre Hospitalier Universitaire Communautaire de Bangui, République Centrafricaine.
  • Thierry L. Kerepelet Laboratoire du Centre de Santé Urbain de Malimaka, Bangui, République Centrafricaine.
  • Henri S. Gbazi Laboratoire National de Biologie Clinique et de Santé Publique, Bangui, République Centrafricaine.
  • Elvis Makopa Laboratoire du Centre Hospitalier Maman Elisabeth Domitien, Bimbo, République Centrafricaine.
  • Marcel M. Simaleko Département de Santé Publique, Faculté des Sciences de la Santé, Université de Bangui, Bangui, République Centrafricaine.

Mots-clés :

Insuffisance rénale, Centre hospitalier universitaire, Communautaire, Bangui

Résumé

Introduction. Les reins sont des organes vitaux, qui participent au bon fonctionnement de l’organisme. L’insuffisance rénale est devenue un problème majeur de la santé publique par sa morbidité préoccupante. Les données statistiques des laboratoires à Bangui ont montré une hausse des cas anormaux de créatinine et de l’urée ces dernières années. L’objectif était de déterminer la prévalence de l’insuffisance rénale et la valeur seuil des cas.

Matériel et Méthodes. L’étude réalisée au Laboratoire du Centre Hospitalier Universitaire Communautaire était rétrospective. L’échantillon de l’étude, exhaustif et constitué de patients dont le bilan de laboratoire a été documenté pour l’urée et la créatinine de janvier 2017 à décembre 2020. Le bilan rénal a été réalisé à l’aide du spectrophotomètre au laboratoire. Les valeurs de 5 à 13 g/l pour la créatinine et de  0,15 à 0,45 g/l pour l’urée étaient considérées comme normales.

Résultats. Nous avons analysé les données de 845 patients âgés de 10 à 93 ans. L’âge moyen était de 48 ± 17 ans et l’âge modal de 45 ans. La classe d’âge de 30 à 49 ans, (39,26%). Le sexe féminin était prédominant (51%). La prévalence de l’insuffisance rénale était de 20,45% (57/264) en 2017, de 26,64% (77/289) en 2018, de 31,90% (52/163) en 2019 et de 27,13% (35/128) en 2020. La prévalence moyenne était de 26,53%. La prévalence la plus élevée était retrouvée en 2019 (31,90%), chez les patients de plus de 70 ans  (33,62%) et chez les hommes (31,41%). La survenue de l’insuffisance rénale était associée à l’année (p = 0,0007), à l’âge (0,033) et au sexe (p = 0,016). Le seuil épidémique déterminé à partir des trois années  était de 55 cas (164/3).

Conclusion. L´insuffisance rénale est un événement relativement fréquent à Bimbo. Il est important de dépister précocement les sujets à risque et de surveiller de façon rapprochée la créatininémie sérique et l’urée. Il est temps de rendre effective l’intégration de la valeur seuil des cas pathologiques du bilan rénal  L'accent doit être mis sur les mesures préventives visant à éviter la maladie.

Références

Valette X, Terzi N, Cheyron D. Quelle définition pour l’insuffisance rénal aigue en réanimation. Réanimation 2010 ;19 : 431-440.

Perladi MN. Néphrologie et trouble hydro électrolytique. St-Louis .Paris: Elsevier mâcon SAS;2014.

Ramilitiana B, Mikkelsen E, Ranivoharisoa, Dodo M, Razafimandimby E, Randriamarotia WF. Une étude rétrospective sur l’incidence de l’insuffisance rénale chronique dans le service de Médecine Interne et Néphrologie du Centre Hospitalier Universitaire d’Antananarivo Pan African Medical Journal 2016; 23:141.

El Ghani Y. Insuffisance rénale aigue: Profil épidémiologique, étiologique, thérapeutique et évolutif. Thèse de doctorat en Médecine, No11, Université Cadi Ayad, 2016.

National Institutes of Health. NI of D and D and KD US. Renal Data System. 2006.

Diallo A, Niamkey E, Beda Y. L'insuffisance rénale chronique en Côte d'Ivoire: étude de 800 cas hospitalisés. Bull Soc Pathol Exot 1997; 90(5):346-348.

Ouattara B, Kra O, Diby K, Thot'o A, Ouattara I N. Particularités de l'insuffisance rénale chronique chez des patients adultes noirs hospitalisés dans le service de médecine interne du CHU de Treichville. Afr Biomed 2004; 9(7):66-70.

Schiele F. L'insuffisance rénale chronique, facteur de risque indépendant de mortalité après un infarctus aigu. Ann cardiol Angéiol 2005; 54(4):161-167.

Loos-Ayav C, Briançon S, Frimat L, André JLMK. Incidence de l'insuffisance rénale chronique en population générale, étude EPIRAN. Nephrol Ther 2009; 5(4):2505.

Eswarappa M, Gireesh MS, Ravi V, Kumar D, Dev G. Spectrum of acute kidney injury in critically ill patients : a single centre study from South india. Indian journal of nephrology 2014 ;24(5).

Yang, Li F. Zhang, Wu H, Zou H, Du Y. Clinical analysis of cause, treatement, prognosis in acute kidney injury patients. PLoSONE 2014 ; 9(2): e85214.

Amellal R. Activité de l’unité réanimation néphrologique en 2008 CHU ibn rochd. Thèse de doctorat en médecine. Casablanca. Université Hassan 2.

Téléchargements

Publiée

04/21/2023

Comment citer

Pamatika, C. M. ., Oboylamba, V. ., Ngaba, N. ., Nembi, G. ., Kerepelet, T. L. ., Gbazi, H. S. ., Makopa, E. ., & Simaleko, M. M. . (2023). Insuffisance rénale à Bangui : bilan de quatre années d’activité au Laboratoire du Centre Hospitalier Universitaire Communautaire. Revue De l’Infirmier Congolais, 7(1), 23–29. Consulté à l’adresse https://www.ric-journal.com/index.php/RIC/article/view/88

Numéro

Rubrique

Article original

Articles les plus lus par le même auteur ou la même autrice